Le bien être intérieur

Je le vois beaucoup dans mon métier mais également dans ma vie de tous les jours, les gens n’arrivent pas à accéder au bonheur. Ils se sentent limités, mal dans leur peau, mais aussi dans leur tête, ils n’arrivent pas à gérer leur vie sans prendre en compte la vision des autres. Ils sont souvent focalisés sur une seule chose : posséder et avoir = bonheur. Sauf que c’est la où la plupart des gens se trompent.

Etre bien dans sa peau et épanouie dans sa vie ne se trouve pas à l’extérieur mais à l’intérieur de soi. Nous voulons accepter notre physique, nos défauts, être aimés, ne pas être jugé, avoir un boulot qui nous plaît, réussir, s’aimer, réaliser ses rêves… au jour d’aujourd’hui qui ne souhaiterait pas cela ?
Et comme je vous disais, nous rêvons tous de ce genre de chose mais posez-vous la question sincèrement est-ce que vous en avez vraiment envie ? Pourquoi ? Qu’est ce que cela vous apporterez ? Est ce que les soi-disant obstacles ne sont pas que des choses que l’on se crée pour se donner l’excuse de ne pas pouvoir le faire ou ne pas réussir sans même avoir essayé ? Est ce que nos peurs ne contrôlent pas nos choix de vie?

Alors pourquoi tout cela, tout simplement car je me documente beaucoup sur le bien être intérieur, sur l’accomplissement de soi et je suis tombée sur des vidéos qui m’ont vraiment appris et apporter des réponses à plein de questions et j’avais tout simplement envie de le partager avec vous.

Alors peut être que vous n’êtes pas encore prêt à ce changement, mais mémorisez dans votre tête que le jour où vous sentirez prêt, vous avez cet article avec ses liens de vidéos que je vous laisse.

 

 

Laure Berthou

Conseillère en image & maquilleuse / Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>